Ces p’tits matins…

Vous les connaissez hein ? Sûr que oui…

Ces fameux matins où l’on se réveille bon pied bon œil, l’esprit vif, de bonne humeur, avec le chant des oiseaux, un rayon de soleil, une légère odeur de tartines grillées qui vient vous chatouiller les narines jusque sous votre couette. Ces p’tits matins qui ont l’air tout droit sorti d’une parfaite publicité (pour la Ricoré par exemple…-berk!-) ou d’un film de bonne famille parfaite ! Le genre de matins où vous souriez à peine réveillée, prête à affronter la merveilleuse journée qui s’offre à vous, parce que, oui elle sera forcément merveilleuse ! Pas de temps à perdre, vous sautez dans la douche, savez quoi mettre pour être la plus jolie au bureau aujourd’hui -surtout pour sexy doudou !-, prenez un petit déjeuner parfaitement équilibré, déjà prêt sur la table (préparé bien entendu par l’homme invisible de la fameuse publicité !)… Et hop décollage, pas en retard, souriante, jolie, bien lookée, bien maquillée, bien coiffée, et j’en passe !

Eh bien non ! CE matin n’était vraiment pas un matin de cet acabit…

On aimerait n’est-ce pas ? Que tout ressemble à la pub, être comme cette fille qui a le temps de faire 1000 choses dés le réveil. CE matin ressemblait plutôt à : Sauve qui peut ! Le genre de matin où le réveil ne sonne pas, parce que oui votre réveil c’est votre portable, et que cette nuit là, Monsieur s’est éteint : batterie à plat ! Ces fameux matins où vous vous réveillez en sursaut à l’heure à laquelle vous devriez déjà être partie. Ces fameux matins où 25 minutes plus tard vous êtes censée vous trouvez « BON PIED BON ŒIL » derrière votre bureau ! Pas de chant d’oiseaux, encore moins de soleil (« made in Normandie, lalala »..), eh bien sûr, le gars d’la pub n’est pas là pour vous préparer une belle table avec un petit-déjeuner de princesse ! Ces p’tits matins, où vous sautez l’étape de la douche, buvez un thé debout en quatrième vitesse, tout en cherchant quoi mettre parce que, bien sûr, ce que vous aviez prévu n’est pas repassé !!! Et hop… décollage. Avec la tenue de la veille (tanpis pour la tâche sur le jean), la marque de l’oreiller sur la joue, en criant à qui veut bien l’entendre « en retard, en retard » dans votre meilleur rôle : le lapin d’Alice ! C’est ainsi qu’intervient l’étape la plus cruciale de la journée, et aussi votre deuxième meilleur rôle : tel Tom Cruise dans Mission Impossible, arriver au bureau en toute discrétion. En partie grâce à un ami qui,vous connaissant trop bien, prend le temps de vous écrire un  » fais gaffe si tu viens d’arriver, les grands schtroumpfs sont à la cafèt « . S’ensuit un parcours du combattant, labyrinthique, pour éviter toute personne susceptible de vous faire remarquer votre léger retard; tout ça sur un fond sonore bien trop connu (tintin-tintin tin tin tintin tin…). Là, enfin, triomphante, vous franchissez la porte de votre bureau ! Tout aurait pu être parfait si, à ce moment précis votre chef ne s’était pas trouvée dans votre bureau pour tout faire échouer en une petite seconde spatio-temporelle… Poisse de Bridget Jones, quand tu nous tiens !

Sur ce, bonne journée !

ces p'tits matins

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s