** A mon délégué territorial **

Entrée dans le monde du bénévolat en 2008, avec l’association Vaincre La mucoviscidose. J’avais 22 ans.

Hier, c’était les Virades, et pour la première fois en 9 ans je n’y étais qu’en « visiteuse ». Pour des raisons qui me sont très personnelles – et temporaires ! -, et d’autres un peu moins, qui ont été expliquées.

Décision qui n’a pas été facile, et qui n’est pas un abandon non plus. Un sentiment de culpabilité m’envahit rien que d’imaginer que j’ai pu te décevoir. Il était hors de question pour moi de ne pas venir retrouver quelques heures cette petite équipe que j’aime tant. Difficile de constater que même dans ce monde, on vous tourne plutôt facilement le dos ; mais ce n’est pas le point sur lequel je souhaite m’attarder. Je préfère ne garder que le positif et la bienveillance de ces personnes avec qui j’ai tant partagé.

2017 était la dernière saison des Virades dans ma commune. La dernière. Après 16 années d’investissement.

Hier je vous regardai, tous à l’œuvre, tous émus – mais sans trop en dire -, toujours avec ce même cœur à l’ouvrage et cette volonté d’en faire une encore plus belle édition, au-delà des absents. Vous étiez si beaux, et si courageux.

Ceci n’est donc rien de plus qu’un merci. Un immense MERCI à toi, sans qui tout ça n’aurait jamais pu avoir lieu.

Merci pour ces belles années de partage et d’émotion, pour toutes ces belles rencontres, pour ton accueil et celui de toute l’équipe, lorsque pour la première fois, j’ai franchi le seuil de la porte pour faire partie des vôtres.

Merci de m’avoir pleinement impliquée et embarquée dans cette traversée qui est devenue pleinement la mienne aussi. Et qui, pour sûr, se poursuivra ailleurs !

Merci à ta famille pour tant de bienveillance transmise à toute ton équipe. Merci pour ton humilité, et pour le délégué hors pair que tu fais.

Merci de m’avoir tant apporté dans ma vie de bénévole, qui se poursuivra encore. Parce que j’ai promis à quelqu’un de faire une immense fête lorsqu’enfin nous n’aurons plus besoin de Virades ! Et que je n’oublie rien.

16 années, et tu peux t’arrêter le cœur léger, le repos est bien mérité. Et, bien sûr, le combat continue. Ici ou ailleurs, il continuera.

« Pour que plus jamais la mucoviscidose ne nous arrache à ceux qu’on aime ».

Irrationnellement bénévole.

Vaincrelamuco – Faites un don !

 

Publicités

** Toc Toc Toc si tu es là… Entre donc ! **

L’Irrationnelle, victime du temps qui file, a bien envie de revenir parmi vous, STOP.

L’Irrationnelle, comme a son habitude regorge d’idées, et a plein de choses à vous raconter. STOP.

L’Irrationnelle revient très bientôt avec LA recette anti coup de blues. STOP.

L’Irrationnelle vous parlera de son statut de secrétaire territoriale de l’Association Vaincre La Mucoviscidose. STOP.

L’Irrationnelle vous parlera lecture. STOP. L’Irrationnelle vous parlera de Kerouac, de la Beat Generation, de Sur la route et de la route 66. STOP.

L’Irrationnelle revient d’un grand voyage dans l’Ouest Américain. STOP. L’Irrationnelle revient avec de jolies photos à vous faire partager. STOP. L’Irrationnelle voudrait vous emmener dans son Road Trip. STOP.

L’Irrationnelle se confectionnera un carnet de voyage et vous fera découvrir Las Vegas, Grand Canyon, Joshua Tree, Los Angeles. STOP.

L’Irrationnelle prépare un repas américain pour le weekend prochain. STOP.

L’Irrationnelle vous dit à très bientôt…

 Vous m’avez manqué. STOP.

** Celle qui venait de créer une page Facebook **

Non non, vous ne rêvez pas… voilà que ça me reprend !

On a tous différentes façons de boucler une année de plus pour en commencer une nouvelle. Je me suis d’abord essayée à ces trop traditionnelles et stupides résolutions que l’ont fini par abandonner avant même de les avoir commencées, et me suis donc par la suite abstenue avec pour seul leitmotiv de boucler une année : sans regrets !

Mais pour certains, vous commencez à connaître mon côté « nouvelles lubies et obsessions » qui peuvent arriver et disparaître tous les quatre matins et en voici une nouvelle. Non, je n’ai pas reçu de pomme sur la tête, ni découvert la poussée d’Archimède, mais j’aurais pu moi aussi crier Eurêka dans mon bain – Excellent lieu de réflexion – !

Bref, vous l’aurez compris, ça sonne comme une résolution mais ça n’en est pas une. Il se trouve que parfois, une nouvelle année est propice à de nouvelles aventures alors voilà, nous sommes le 4 janvier 2015 désormais, j’ai pris un bain, et j’ai crée une page Facebook pour ce blog. – En plus de m’être abonnée au magazine Paulette et d’avoir commandé un joli sac de sport Cath Kidston pour me rendre régulièrement dans ma salle de sport… Et non ! Ceci n’est toujours pas une résolution. –

Voici ma théorie : L’Irrationnelle reprend du service mais avec vous, je l’espère, et cette page sera votre lieu à vous aussi ;  Disons que la maison s’agrandit. J’ai, comme toujours, beaucoup de nouvelles idées de rubriques et d’articles. C’est sur cette page que vous pourrez vous aussi me transmettre vos suggestions de chroniques si vous souhaitez que j’aborde un sujet en particulier. Exemple : une nouvelle lecture, un film, une recette, une ligne de vêtements, produits de beauté, une expo, un resto, un lieu… bref tout ce qui vous vient, et je serai votre homme – enfin presque ! -. Je ferai ainsi de mon mieux pour répondre à votre demande si celle-ci m’inspire et si elle suit la ligne éditoriale que je me suis fixée, parce que oui, l’air de rien il y en a toujours une. Nouveauté qui, si elle fonctionne pourrait devenir une rubrique à elle toute seule :  » Elle écrit à la demande « . C’est via cette page également que vous serez les premiers informés des articles qui viennent de paraître ou des nouvelles rubriques qui pourraient voir le jour ; une page qui ferait office de newsletter en somme.

Pour finir je vous souhaite une très bonne année 2015, pleine d’idées folles,de lubies, et de rêves à n’en plus finir comme disait Brel, et je vous invite à me suivre et à me retrouver juste ici :

https://www.facebook.com/lirrationnelle/timeline

Capture écran page facebook

Votre Irrationnelle.